Le CESW en 10 lignes

Le CESW est l’organisme chargé, au niveau de la Wallonie, d’organiser la concertation.

La concertation sociale est une véritable tradition en Belgique. Organisée au niveau national au lendemain de la seconde guerre mondiale, la concertation sociale s’est adaptée à l’évolution institutionnelle de notre pays. Les instances régionales de concertation – dont le CESW – voient le jour au début des années ’70. Le Conseil économique et social de la Région wallonne (devenu, en 2011, le Conseil économique et social de Wallonie) est créé en 1983 en tant qu’organisme paritaire.

Quand un Gouvernement souhaite adopter une décision dans les matières économiques et sociales (au sens large du terme), il consulte les partenaires sociaux. En Wallonie, c’est au CESW que le Gouvernement s’adresse pour savoir ce que pensent les acteurs économiques et sociaux ses projets. Des réunions régulières sont organisées avec Gouvernement wallon, pour faire avancer ensemble une série de dossiers essentiels pour le développement économique et social de la Wallonie (par exemple, le Plan Marshall). Depuis 2013, ces rencontres se font avec le Groupe des partenaires sociaux wallons – GPS-W).

Les réunions avec les autres instances consultatives, régionales, belges ou étrangères, font également partie de la concertation.

Des rencontres avec les représentants (soit les Présidents, soit les Secrétariats) d’organismes de concertation fédéraux (Conseil central de l’Economie, Conseil national du Travail), régionaux (Sociaal-Economische Raad van Vlaanderen, Conseil économique et social de la région de Bruxelles-Capitale) ou communautaire (Conseil économique et social de la Communauté germanophone) ont lieu régulièrement. Des échanges peuvent avoir lieu sur les travaux en cours dans les différents organismes ; certaines thématiques font l’objet de collaborations plus concrètes (par exemple, sur la mobilité).