Conseil du Tourisme

Le Conseil du Tourisme est l’organe consultatif chargé, d’initiative ou à la demande du Gouvernement, de remettre des avis sur toute matière relative à la politique touristique en général.

 

Coordonnées

Président  
David LAVIGNE  
   
Secrétariat  
Dominique ROSENGARTEN Carole CARPEAUX
dominique.rosengarten@cesw.be carole.carpeaux@cesw.be
04/232.98.57 04/232.98.61
   
Secrétaire administrative  
Nadeige BURION  
nadeige.burion@cesw.be  
04/232.98.52  
 
 

Référence légale

Décret du 6 novembre 2008 portant rationalisation de la fonction consultative, tel que modifié par le Décret du 16 février 2017 modifiant le Décret du 6 novembre 2008 portant rationalisation de la fonction consultative et diverses dispositions relatives à la fonction consultative ;

Arrêté du Gouvernement wallon du 1eravril 2010 créant le Code wallon du Tourisme, tel que modifié à plusieurs reprises et notamment suite à la réforme de 2017 ;

Arrêté du Gouvernement wallon du 21 décembre 2017 désignant les membres du Conseil du tourisme. 

     

    Missions

    Conformément à l’article 79. D du Code du Tourisme, le Gouvernement doit demander l’avis du Conseil sur tout avant-projet de décret et projet d’arrêté réglementaire dans le domaine du tourisme.

    Le Conseil donne, soit de sa propre initiative, soit à la demande du Gouvernement, des avis sur la politique touristique en général et sur toute proposition de décret relatif à la matière du tourisme qui serait déposée au Parlement wallon. 

    Par ailleurs, l’avis du Conseil est également sollicité sur les dossiers relatifs aux reconnaissances des hébergements insolites en vertu de l’article 402/2 du Code du Tourisme.

     
     

    Composition

    Conformément à l’article 77. D, §1ier du Code du Tourisme, le Conseil du tourisme est composé :

    1°)   D’un membre de chaque comité technique sur proposition de ces comités ;

    2°)   De quatre personnes, non membres d’un comité technique, réputées pour leur compétence acquise dans l’exercice d’activités régulières, présentes ou passées, dans le secteur du tourisme ;

    3°)   De deux représentants des organisations représentatives des travailleurs et deux représentants des organisations représentatives des employeurs, sur proposition du Conseil économique et social de Wallonie.

    Parmi les membres repris à l’alinéa 2°, le Gouvernement veille à assurer la représentation des secteurs du tourisme qui ne disposent pas de comité technique ainsi que celle de Wallonie Belgique Tourisme, dans le respect de l’article 92ter, alinéa 2 de la loi spéciale de réformes institutionnelles du 8 août 1980.