Trois expositions au Vertbois pour les Journées du Patrimoine

A l’occasion des Journées du Patrimoine, les samedi 10 et dimanche 11 septembre prochains, la Commission royale des Monuments, Sites et Fouilles, en collaboration avec le Conseil économique et social de Wallonie, ouvre les portes du Vertbois et propose différentes activités au grand public : 

  • L’exposition inédite « Lorsque le Vertbois était un orphelinat » (grand hall), organisée par le C.P.A.S. de Liège et la Commission royale des Monuments, Sites et Fouilles, dans le cadre de la commémoration des 40 ans de la loi organique instaurant les C.P.AS. en place des Commissions d'Assistance publique

En 1891, le Vertbois, jusqu'alors hospice pour personne âgées, devient un orphelinat pour garçons, suite à la création de l'hôpital gériatrique du Valdor. Cet orphelinat, appelé « Home pour garçons » à partir de 1952, perdura jusqu'en 1981. Les enfants furent alors hébergés dans de petites structures, les "maisons familiales". Certains services du C.P.A.S. furent logés dans le bâtiment, jusqu’à sa vente à la Province de Liège et au C.E.S.W. Après une restauration exemplaire, diverses institutions s’y sont installées, dont le C.E.S.W. et la C.R.M.S.F.

L’exposition présentera des documents conservés dans les archives du C.P.A.S. éclairant les visiteurs sur la vie quotidienne des enfants.

  • Deux expositions conçues à l’occasion des Journées du Patrimoine de l’an dernier​
      • « Le Vertbois hier et aujourd'hui » (salle Brabant wallon)
© IRPA-KIK, Bruxelles.
 
      • « L’art de bâtir selon Jacques-François Blondel » (Centre d’Archives et de Documentation de la C.R.M.S.F.)
© Liège, Centre d’Archives et de Documentation de la CRMSF, fonds de la Ville de Liège.
 
La découverte de l’art de bâtir selon le théoricien français Jacques-François Blondel (1708/09-1774) s’articule autour d’une sélection de quelque cent planches accompagnées de commentaires développés par le maître dans ses principaux ouvrages. Cet art de bâtir est au cœur des préoccupations des architectes du XVIIIe siècle. L’édition de recueils et de traités d’architecture permet une diffusion internationale des modèles gravés français en vogue à cette époque. L’œuvre de J.-Fr. Blondel est une des sources prépondérantes pour la création architecturale et son décor.

Le public pourra également découvrir l'ancienne chapelle Saint-Charles-Borromée reconvertie en salle de réunions.

 

En pratique

Adresse : rue du Vertbois 13c à 4000 Liège 

Horaire d’ouverture : 10/09 de 10h à 18h et 11/09 de 10h à 17h